floreDans les temps très anciens, la vie était bien plus difficile qu’aujourd’hui. Les dieux n’étaient pas souvent gentils et, lorsqu’ils se mettaient en colère, les poissons fuyaient au large et les cultures pourrissaient instantanément.

C'est durant une de ces périodes de grande famine que des parents décidèrent de quitter leur fare (maison) pour emmener leurs enfants à l’autre bout de l’île à la recherche de nourriture.

Un soir, alors qu’ils s’étaient arrêtés près d’une grotte au cœur de la montagne, le père dit à sa femme :

«Je vais m’en aller cette nuit. Mais demain matin, tu sortiras de la grotte et je serai de retour.mar96_57_arbe_a_pain_1_ Ne t’inquiète pas..! Mon corps se sera transformé en arbre. Mes bras seront des branches. Mes mains seront devenues des feuilles. Ma tête aura disparu, remplacée par un étrange fruit arrondi que tu n’avais jamais vu. Ma langue sera le cœur de ce fruit. Cueille-le et fais-le cuire longuement dans des braises. Puis, fais-le tremper dans de l’eau fraîche et enfin, épluche-le. Alors, tu pourras goûter à ce fruit étonnant. Appelle-le uru. Et toi et les enfants, vous ne mourrez plus jamais de faim..!»

Et ce qu’il expliqua à sa femme se réalisa le lendemain. Il était devenu un grand arbre chargé de gros fruits ronds. Malgré leur étonnement et la disparition de leur père, les enfants mangèrent et reprirent des forces.

Ils n’eurent plus jamais à subir de famine. Ils plantèrent de nombreuses pousses de ce nouvel arbre à travers l’île et bientôt le uru, l’arbre à pain, devint un des fruits les plus appréciés de toutes les îles alentours.

(texte adapté et illustrations choisies par Tamatea)