Marie-Laure, la conservatrice de la réserve marine de Cerbère-Banyuls (Pyrénées-Orientales), nous a envoyé un modèle de charte de protection du milieu marin qui existe déjà pour les écoles de sa région.

"C'est quoi une charte ?". Augustin n'a pas manqué de poser la question. Réponse: c'est un contrat, un engagement de bonne conduite.

Et nous, nous avons modifié la charte de Banyuls pour y faire entrer les lagons polynésiens. Les récifs coralliens qui cernent nos îles sont tellement particuliers. Et nous avons aussi le problème de nos déchets car peu d'îles ont un réseau d'égouts et un système de tri sélectif. Il y a aussi le  fish-feeding, comme on dit ici dans les dépliants touristiques: on nourrit les requins et les raies pour les attirer dans le lagon tout près des  touristes. Sans parler des tortues marines qui sont encore chassées et mangées.

Notre projet de charte s'adresse donc aux Tamarii no na e piti miti, aux Enfants des deux mers (le Pacifique et la Méditerranée). Voici le texte:

Nous, Tamarii no na e piti Miti, Enfants des deux Mers,
Nous savons que les océans, les mers et les lagons sont un trésor de la Nature qui appartient à tous les hommes de la planète.
Nous ne voulons pas que l’Humanité, où qu’elle habite, les abîme ou les détruise à cause de sa négligence ou de son ignorance.
Pour que l’océan reste un monde vivant, nous nous engageons à le protéger, lui et les récifs coralliens.
Nous promettons :
- de jeter nos pehu ou déchets dans les poubelles et non pas dans la rivière, dans le lagon ou dans la mer,
- de faire connaître et de respecter la faune et la flore sous-marines, par exemple de ne pas toucher ni casser les coraux vivants,
- de respecter les zones protégées et les règles pour la plongée, pour la pêche et pour le nourrissage de certains poissons.
Fait à ………………………………. le …………………………………20……………    (signature)

Clique sur Charte_de_protection_Tamarii_no_na_e_piti_miti2.doc pour voir notre projet complet.